2G, 3G, 4G : Quelles différences ?

Le réseau mobile est utilisé par les téléphones portables pour passer et recevoir des appels, mais aussi pour se connecter à Internet. Il en existe plusieurs types, chacun ayant des caractéristiques propres et des zones de couvertures différentes. Revue en détail de la différence entre la 2G, la 3G et la 4G.

Les différents types de réseaux mobiles

différence 2g 3g 4g 1

La connexion internet est devenue un élément indispensable de nos jours. Grâce aux différentes générations de réseau mobile, à l’Internet par satellite ou à la fibre optique, les utilisateurs peuvent établir diverses communications à partir de leurs téléphones mobiles, ordinateurs et tablettes. Ainsi, les terminaux connectés peuvent effectuer plusieurs autres tâches :
* Envoyer et recevoir des appels et SMS
* Consulter la boîte mail et traiter les pièces jointes
* Surfer sur Internet
* Se connecter sur les réseaux sociaux
* Écouter de la musique et regarder des vidéos en streaming
Il existe une multitude de réseaux mobiles dans le monde de la téléphonie mobile. Actuellement, on en distingue au moins 7. Les plus connues et les plus utilisées sont la 2G, la 3g et la 4G. Elles se différencient sur quelques caractéristiques tels que :
* La fréquence du spectre hertzien utilisé
* L’antenne reliée au terminal
* La vitesse de chargement des pages
* La qualité de la communication.
À savoir que ces différents types de réseaux mobiles ne sont pas forcément desservis de la même manière sur la totalité du territoire. C’est essentiellement le cas pour la 4G et la 4G+ dont le déploiement n’est pas encore effectif. Le réseau mobile est aussi utilisé par les fournisseurs d’accès internet pour raccorder les box dans les zones qui ne disposent pas encore de la fibre optique. Ainsi, pour connaitre le niveau de performance du réseau domestique, faites un test de débit.

Le réseau 2G

Apparu en 1982, le réseau 2G succède à la 1G qui était un réseau mobile médiocre et non sécurisé, mais aussi très couteux. Le réseau 2G marque le passage de l’analogique au numérique. C’est également le réseau le plus étendu en France avec un niveau de couverture de 99 %. La 2G est déployée sur les bandes de fréquence comprises entre 900 MHz et 1800 MHz.
En termes d’usage, elle permet d’échanger des voix par appel téléphonique, mais aussi des messages textes (SMS) et des images (MMS). Elle est aussi la précurseure de l’Internet mobile. Trois versions de la 2G sont apparues successivement depuis leur création :
* Le réseau GSM (Global System for Mobile communication) est la première variété de la deuxième génération de réseau mobile. Il s’agit du premier réseau crypté qui a permis la sécurisation des appels vocaux. Il innove également avec l’envoi des données par paquet, notamment des SMS (limité à 80 caractères) et des MMS. Son débit maximum est de 9,6 Kb/s.
* Le réseau GPRS (General Packet Service) est une amélioration du standard GSM. Il consiste à améliorer le transfert des données. Aussi appelé 2,5 G, ce réseau est à l’origine de l’Internet mobile. Avec cette variante de la 2G, l’échange des données se fait avec un débit plus élevé de 171,2 Kb/s.
* La dernière version de la 2G est le réseau EDGE (Enhanced Data Rates for GSM Evolution). Il se trouve à la porte de la 3G avec un débit de 384 Kb/s. Bien que la navigation web avec ce réseau soit inconfortable, il permet tout de même de consulter les mails et de faire des recherches sur Internet.

Le réseau 3G

Le réseau 3G succède à la deuxième génération du réseau mobile et apporte de nettes améliorations dans le monde de la téléphonie mobile. Il offre des débits plus élevés permettant de naviguer plus rapidement sur Internet tout en rendant possible le téléchargement des vidéos et des jeux ainsi que des fichiers audio. Le réseau 3G utilise la bande de fréquence 900 et 2100 MHz.
Actuellement, le niveau de couverture territorial de la 3G est de presque 100 %. Si toutefois vous vous trouvez dans une zone non desservie par la 3G, votre appareil basculera automatiquement sur le réseau EDGE. Ce réseau comprend également trois variantes d’évolutions :
* La 3 G UMTS (Universak Mobile Telecommunication System) qui fournit un débit moyen de 1.2 Mb/s soit cinq fois plus rapide que la 2G.
* La 3G+ ou HSDPA caractérisée par une hausse considérable du débit de transfert des données. Ayant un débit théorique de 14,4 Mb/s, ce réseau dépasse la 3G initiale jusqu’à 7,5 fois.
* Également nommé Dual Carrier, le réseau H+ est la dernière version de la 3G. Il s’agit d’un réseau qui se rapproche de plus en plus de la 4G. À savoir que son débit moyen est de 42 Mb/s.

Le réseau 4G

différence 2g 3g 4g 2
Le réseau 4G apporte une amélioration considérable dans le domaine de l’Internet mobile. Avec un débit qui peut monter jusqu’à 1 Gb/s. Il s’étend également sur de plus larges bandes de fréquence. En plus des bandes de fréquence comprises entre 800 et 2600 MHz, la 4G occupe également les bandes situées entre 700 et 1800 MHz. Actuellement, on distingue deux types de réseau 4G :
* La 4G LTE (Long Term Evolution) est une technologie moderne qui procure un débit jusqu’à six fois plus élevé que son prédécesseur avec un maximum théorique de 150 Mb/s.
* La 4G+ ou LTE Advanced atteint un débit maximum de 1 Gb/s quand le nombre d’utilisateurs est réduit. Il est 10 fois plus performant que la 4G classique.

Comprendre la signification des symboles réseau

Avec la multitude de réseau mobile, il est difficile pour le consommateur de s’y retrouver avec les différents symboles de réseaux affichés sur leur écran : G, E 3G, H, LTE, 4G ou 5G. Voici les détails les concernant :
* Le symbole G apparaît souvent à l’écran du téléphone mobile quand vous êtes à la campagne. Il représente le réseau 2.5G en dessous du réseau EDGE. En réalité, il correspond au mot GPRS (Géneral Packet Radio Service).
* Le symbole E quant à lui indique le réseau EDGE qui se situe juste en dessous de la 3G. Il se réfère également au réseau 2.75G qui est meilleur que la 2.5G, mais qui n’est pas encore assez performant pour naviguer sur le Web.
* Comme leur nom l’indique, la 3G et la 3G+ symbolisent la troisième génération du réseau mobile. Ces réseaux sont plus performants en matière de navigation internet, mais restent peu confortables.
* Quand le mobile affiche le symbole H ou H+, cela veut dire qu’il est raccordé à un réseau HPSA qui est une version encore plus avancée de la 3G. Constituant une passerelle entre la 3G et la 4G, il présente plus d’avantages que le réseau de troisième génération, mais est loin d’égaler la 4G.
* Les symboles 4G, LTE, 4G+, UHD ou 4G++ représentent un groupe de réseaux spécialement dédiés à la navigation web. Ils sont idéals pour apprécier une navigation internet fluide et sans coupure.

Comment sécuriser sa connexion internet ?

Les menaces sur Internet se sont développées aussi vite que la technologie du réseau mobile, mettant en péril la sécurité des appareils connectés. Le Web est devenu le terrain favori des hackers et des logiciels malveillants. Afin de sécuriser votre réseau et de protéger votre ordinateur ou votre smartphone, voici quelques petits conseils :
* Il est indispensable d’installer un pare-feu et un antivirus avant de se connecter.
* Il est déconseillé d’utiliser un réseau non sécurisé. Préférez l’utilisation d’une box internet privée pour vous connecter.
* Afin de protéger vos données personnelles, pensez à sécuriser votre réseau personnel en modifiant votre code WiFi.
Pour optimiser la performance de votre connexion internet, découvrez des conseils d’installation de votre box sur cet article.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LibreADSL