Réseau 4G : les informations pertinentes en 2019

Le réseau 4G a actuellement le vent en poupe. Apportant de nombreux avantages dans le domaine de la téléphonie mobile, il gagne de plus en plus de terrain dans l’Hexagone. Tour d’horizon sur l’évolution du réseau mobile et l’avènement du réseau 4G.

Qu’est-ce que le réseau 4G ?

Réseau 4G

Le réseau 4G est une norme appliquée dans le domaine de la téléphonie mobile. Autrement appelé 4e Génération de la norme LTE Advanced, il a été adopté dans le but d’améliorer les performances de la communication radio-mobile. Autrefois considéré comme une simple amélioration de son prédécesseur, la norme UMTS, il est désormais considéré comme une technologie à part entière.
Grâce à la 4G, le réseau de téléphonie mobile a été amélioré en quelques points :
* Hausse des débits uploads et download permettant d’échanger des volumes de données plus importants par courrier électronique.
* Réduction de la latence de plusieurs millisecondes.
* Amélioration de l’efficacité spectrale : le réseau peut être utilisé par une plus grande densité de population.
* Optimisation automatique du réseau : grâce à la configuration automatique des équipements, la qualité des services offerts est considérablement améliorée.

Outre le réseau mobile, le réseau 4G est aussi utilisé par les FAI pour raccorder les box internet dans les zones qui n’ont pas encore accès à la fibre optique. Trouvez quelques conseils pour bien installer votre box internet afin de profiter d’un meilleur débit de connexion ici.

Caractéristiques du réseau 4G

Le réseau 4G se caractérise essentiellement par la bande fréquence qu’il utilise. Depuis 2011, l’ARCEP (autorité de régulation des communications électroniques et des postes) met à la disposition des opérateurs les bandes de fréquences 800 Mhz et 2 600 Mhz pour diffuser la 4G. Récemment, les bandes 1 800 et 700 Mhz y ont été ajoutées pour élargir la zone de couverture et diversifier les forfaits. Le but est aussi de faire jouer la concurrence entre les opérateurs.
Permettant d’offrir des services de qualité premium dans le domaine de la télécommunication mobile, le réseau 4G présente des avantages considérables en matière de débits. Pour comprendre le fonctionnement du réseau 4G, trouvez des explications détaillées sur cette vidéo :

<iframewidth= »100 % » height= »315″ src= « https://www.youtube.com/embed/v=Z2lVlmQELt4″ frameborder= »0 » allowfullscreen>

Avantages de la 4G

La 4G est tout aussi avantageuse pour les opérateurs que pour les utilisateurs. Pour les utilisateurs, elle permet de surfer plus rapidement et de transférer des données plus lourdes. Étant la plus moderne dans le monde de la téléphonie mobile, elle offre jusqu’à six fois plus de débits que la H+. Comparé à la technologie UMTS et au réseau 3G, le débit de la 4 g est nettement plus élevé, allant de 42 Mb/s à 300 Mb/s. Ce débit peut même aller au-delà de 1 Gb/s pour la LTE Advanced.
En outre, avec l’avènement de la 4G Mobile, de nouveaux appareils plus sécurisés ainsi que des applications et logiciels de protection contre les menaces sur internet et les hackers ont fait leur entrée sur le marché de la High-tech. Une large gamme de protections comme les antivirus est également proposée aux consommateurs pour sécuriserleurs ordinateurs ainsi que leurs smartphones. Pour garantir la sécurité des appareils et des données personnelles, des pare-feu sont aussi disponibles sur la Toile.

Déploiement de la 4G

Même si les opérateurs se tournent progressivement vers la 5G, le réseau 4G continue à se déployer progressivement en France. Actuellement, le niveau de couverture 4G dans l’Hexagone est de 95 %.
Afin d’évaluer le déploiement du réseau, l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) établit un compte rendu mensuel sur les efforts développés par les opérateurs à cet effet. Il ne s’agit pas ici d’évaluer la qualité de la connexion, mais surtout la mise en place des équipements nécessaires à la diffusion du réseau, notamment l’installation des antennes 4G. Dans ce contexte, une hausse de 0.8 % de la mise en service 4G a été enregistrée entre le mois de janvier et février 2019. Par ailleurs, l’ANFR annonce une hausse des autorisations sur quelques bandes de fréquences. Le tableau suivant présente les projets d’augmentation des autorisations sur ces bandes de fréquences :

Bande de fréquence Hausse envisagée
2.6 Ghz 1.1 %
800 Mhz 0.9 %
1 800 Mhz 1.7 %
700 Mhz 8.9 %
2.1 Ghz 6.8 %

Pour connaître le niveau de connexion d’un réseau personnel, sachez que vous pouvez faire des tests de débit.

Évolution du réseau mobile

Le réseau de téléphonie mobile est un réseau téléphonique permettant l’utilisation simultanée de plusieurs (voire des milliers) appareils sans fil. Il s’agit d’une technologie complexe qui répartit le spectre hertzien, c’est-à-dire la bande de fréquences entre plusieurs utilisateurs. C’est ainsi que sont nés les différents réseaux mobiles.
Avant d’atteindre la technologie 4G, le réseau mobile traverse plusieurs étapes. Afin de comprendre la différence entre la 2G, la 3G et la 4G, il est essentiel de retracer l’évolution de la téléphonie mobile depuis sa création jusqu’à nos jours.
La téléphonie mobile a commencé dans les années 80 avec la 1G, première génération. À cette époque, les services étaient peu satisfaisants et très coûteux. Le réseau 1G était utilisable via des téléphones analogiques embarqués dans les voitures. Accumulant plusieurs imperfections, il a vite été abandonné et remplacé par le réseau GSM dans les années 90. Il s’agit de la norme 2G. Toujours actif actuellement, ce réseau couvre 99 % du territoire Français. Il présente toutefois quelques faiblesses en matière de débits. Afin d’améliorer le réseau 2G, le GPRS, aussi appelé 2.5G, a été adopté. Avec un débit allant jusqu’à 171.2 Kb/s, elle apporte un grand progrès dans le secteur de la téléphonie mobile. Il s’agit d’ailleurs du précurseur de l’Internet mobile.
Le réseau EDGE est une case transitoire entre la 2G et la 3G. Il utilise les bandes de fréquences comprises entre 876 MHz et 915 Mhz en émission contre 921 et 960 MHz en réception. Autrement appelé 2.75G, il offre un débit pouvant atteindre les 384 kb/s en théorie et 100 Kb/s en pratique.
Récemment, le réseau 3G et ses dérivés ont fait leur entrée sur le marché de la téléphonie mobile. Utilisant les bandes de fréquences 900 et 2 100 Mhz, il couvre entre 80 % et 95 % de l’Hexagone selon les opérateurs. Grâce à son débit considérablement amélioré (1.9 Mb/s), la 3G a révolutionné l’utilisation de l’Internet mobile. Sa mise en service coïncide d’ailleurs avec la naissance des smartphones.
Enfin, après quelques améliorations de la technologie UMTS, la 4G a vu le jour avec un débit très élevé permettant de surfer à très grande vitesse. Comme le réseau GSM et UMTS, le réseau 4G est en perpétuelle évolution pour garantir le confort des utilisateurs d’Internet. Dans ce contexte, les opérateurs commencent à proposer des services 4G+ dans certaines zones.

Déploiement de la 4G : classement des opérateurs

En ce qui concerne le déploiement de la 4G, la concurrence entre les opérateurs téléphoniques est rude. La première place est tenue par l’opérateur historique Orange (anciennement France Telecom) avec 300 sites mis en service en février 2019. Disposant de 205 sites activés, Free Mobile le talonne de près. En troisième position se situe SFR avec 91 nouvelles structures et enfin, Bouygues Telecom qui ferme le podium avec 86 sites allumés.
Concernant l’installation des infrastructures, trois principaux opérateurs sont au coude à coude. Il s’agit notamment d’Orange, de SFR et de Bouygues télécom. Parmi les 45 291 supports 4G autorisés, Orange détient les 18 735. En deuxième place se trouve SFR avec 17 470 supports mis en service. Il est suivi de très près par Bouygues Telecom avec 17 097 supports. Étant le dernier arrivé sur le marché de la téléphonie mobile, Free Mobile est largement dépassé par ses concurrents avec ses 12 364 antennes.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *