Comment tester la vitesse de sa connexion ?

Il est possible de connaître la qualité du débit internet grâce à un test de vitesse de connexion. Grâce aux outils disponibles sur le Web, les résultats sont visibles en quelques secondes. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur les tests de vitesse de connexion.

Pourquoi tester la vitesse de sa connexion internet ?

Les fournisseurs d’accès internet proposent dans leurs offres une certaine vitesse mesurée en Megabits ou en Kilobits par seconde. Toutefois, la réalité ne correspond pas toujours à la théorie. Heureusement, chaque client peut tester sa vitesse de connexion pour en connaître le débit exact. Avant de tester sa vitesse de connexion, il convient de faire un petit rappel sur la notion de bande passante.
Le terme bande passante désigne « le débit binaire maximal d’une voie de transmission ». Il faut savoir qu’un équipement réseau dispose d’une vitesse maximale. Lorsqu’un programme utilise la connexion, les autres profitent du reste de la connexion. Ainsi, si un utilisateur a testé la vitesse de sa connexion, qu’il a obtenu 150 ko/s et qu’une machine télécharge un fichier à 100 ko/s, les autres ordinateurs se partagent les 50 ko/s restants pour surfer sur Internet.

Avant de penser à votre vitesse de connexion, pensez à prendre un abonnement pour recevoir une connexion internet, SFR par exemple propose de nombreuses offres avec Red.

Les unités de mesure

tester vitesse connexion

Avant de tester la vitesse de sa connexion, il convient également de connaître les unités de mesure employées dans ce domaine. Les vitesses sont indiquées en bits ou en octets. Ces derniers sont notamment utilisés dans les téléchargements de fichiers sur les navigateurs web. 1 byte équivaut à 1 octet, 1 octet équivaut à 8 bits, 1 ko équivaut à 1 024 octets, 1 Mbps équivaut à 1 000 bits/s.
1 mégabit équivaut à un million de bits. Un mégabit par seconde correspond au volume de données transmis en une seconde. Avec une connexion ADSL performante, il est possible de télécharger jusqu’à 20 Mbit/s. Toutefois, une connexion n’est considérée comme en très haut débit que lorsqu’elle atteint 30Mb/s. Cependant, une connexion avec 10 Mb/s offre déjà un usage confortable.

Différence entre vitesse de téléchargement et vitesse de transfert

Dans une connexion internet, les informations échangées vont dans deux sens, de l’ordinateur vers le fournisseur d’accès et du fournisseur vers la machine. La vitesse de téléchargement ou download désigne le temps que mettent les données pour arriver du Web à l’ordinateur. La vitesse de transfert ou upload désigne la vitesse du téléchargement partant de l’ordinateur vers le Web. La vitesse est généralement mesurée en bits par seconde, exemple 20 Mbit/s. La plupart des offres de connexion proposent une vitesse asymétrique, le téléchargement étant généralement plus rapide que le transfert.

Comprendre la signification du terme « latence »

La latence est le temps qui s’écoule entre le départ d’une information depuis l’ordinateur jusqu’au serveur web, c’est-à-dire le délai de transmission d’une information. Plus ce délai est faible, plus la connexion est meilleure. Dans le cas où la latence est importante, il peut y avoir un décalage entre la réalisation des actions et leur affichage sur l’écran. Les effets de cette latence sont particulièrement visibles lors des vidéoconférences et des jeux en ligne.
Dans un test de débit, le terme « débit descendant » désigne la quantité de données que la connexion peut recevoir en une seconde. Le débit est meilleur lorsque la mesure est élevée. Le débit montant désigne la quantité de données que la connexion peut envoyer en une seconde.

Obtenir des mesures fiables lors d’un test de vitesse

Qu’il s’agisse d’un test de débit ADSL ou un test de débit fibre, il faut faire attention à certains paramètres. En effet, il faut prendre quelques dispositions pour obtenir une mesure fiable.
Pour un test de débit avec une connexion en WiFi ou Ethernet sur un routeur ou une box, voici les étapes à suivre :
* Pendant le test, aucun autre appareil ne doit consommer la bande passante. Il faut ainsi déconnecter les consoles, les smartphones, les PC… Bref, tout ce qui est connecté au réseau.
* L’ordinateur utilisé pour le test doit être le moins surchargé possible. En effet, ses performances influent sur la vitesse de connexion.
* Mettre tous les téléchargements en pause le temps du test.

Pour un test de débit 4G portable ou 3G réalisé sur un smartphone ou une tablette, il faut :
* Utiliser une application dédiée pour mobile pour tester la vitesse de connexion ;
* Nettoyer la mémoire RAM ;
* Désactiver le partage de connexion.

Les outils pour réaliser un test de débit

Des outils sont disponibles pour réaliser un test de débit en ligne, et ce, en quelques minutes.
* Speedtest

Speedtest est l’outil le plus connu pour tester la vitesse de connexion. Il calcule le débit descendant, montant et la latence. Il permet ainsi de connaître la véritable performance de la connexion internet et de se rendre compte si elle correspond à l’offre souscrite. L’internaute n’a qu’à appuyer sur le bouton de démarrage et à attendre les résultats. Pour calculer la vitesse de la connexion, Speedtest simule un téléchargement et un envoi de données. Les résultats sont exprimés en bits par seconde.
Découvrez via cet article ce qu’il faut comprendre des résultats annoncés par Speedtest.
* Fast.com

Ce service proposé par Netflix est très simple d’utilisation. L’outil peut calculer en quelques secondes la vitesse de téléchargement, la vitesse de transfert et la latence. L’utilisateur n’a qu’à activer les paramètres de la page et à attendre que les résultats s’affichent.
* Test de vitesse sur le navigateur Google

Il n’est pas nécessaire de télécharger une application pour tester sa vitesse de connexion. En effet, il suffit d’aller sur Google et de taper « test vitesse internet ». Il mesure en quelques secondes la vitesse du download, d’upload et la latence.
* Extension Ookla

L’entreprise Ookla, le créateur de Speedtest, propose une extension Chrome pour tester la connexion internet. Grâce à cet outil pratique, il n’est pas nécessaire d’aller sur un site ou de télécharger une application pour tester sa vitesse de connexion. En effet, dès que l’internaute remarque une certaine lenteur, il peut tout de suite accéder à la page en cliquant en haut du navigateur. Cet outil est uniquement disponible sur le navigateur Chrome.
* Speedsmart.net

Il faut se rendre sur le site internet pour pouvoir utiliser l’outil. L’internaute doit simplement appuyer sur le bouton Start Speedtest pour obtenir la mesure de la vitesse descendante, ascendante et la latence de sa connexion. Utilisant la technologie HTML5, cet outil offre un résultat précis. L’application Speedsmart est disponible sur Play Store et App Store pour effectuer un test depuis un smartphone.
* Opensignal

Cet outil permet de tester la vitesse de connexion tout en proposant de visualiser l’emplacement des antennes relais des réseaux à proximité ainsi que la force du signal dans une zone définie. L’application Opensignal est disponible sur Play Store ou App Store.

Cette vidéo vous montre ce qu’il faut faire pour tester la vitesse de connexion avec speedtest :

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *